Accueil >Ordures Ménagères > Plan Action Déchets

Plan Action Déchets 2017-2020

Le Plan Action Déchets (PAD) 2017-2020 marque l’engagement de la Communauté de communes Provence Verdon dans une politique volontariste en vue de réduire ses déchets et de mieux les trier.

Il a pour objectif principal de proposer un meilleur service public de collecte et de traitement des déchets aux habitants du territoire. Il doit également les accompagner vers un changement de comportement plus vertueux dans leur production de déchets ménagers.






Interview de Bernard de Boisgelin, Président de la CC Provence Verdon
sur Radio Verdon, mai 2017

Le contexte

Le 23 novembre 2016, le Préfet du Var a ordonné la fermeture du centre d’enfouissement des déchets ultimes (non recyclables) de Ginasservis, dont le casier 3 était arrivé prématurément à saturation.

En attendant l’aménagement d’un nouveau casier, prévu pour fin 2018, le Syndicat mixte de la zone du Verdon a dû répondre à une situation d’urgence, afin de maintenir une continuité du service public de collecte et de traitement des déchets sur le territoire de la Communauté de communes Provence Verdon. Ainsi, l’unique solution a été d’exporter nos déchets sur d’autres sites agréés, provoquant un surcoût imprévu et important de 1,6 millions d’euros / an.

Conscients des difficultés liées à la conjoncture actuelle, les élus communautaires, ont pris la décision de réduire au minimum ce surcoût pour les habitants de Provence Verdon. C’est pourquoi, ils ont voté en conseil communautaire à l’unanimité en avril dernier une dotation exceptionnelle de 450 000 € pour limiter le montant de la Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères 2017 à 311 € par logement, au lieu de 345 euros.

 
Tous mobilisés pour trier mieux et plus et préserver les générations futures !
Passons de 42 à 68 kg de déchets triés par habitant et par an d’ici 2020 !

 
 

La fermeture du centre de Ginasservis a permis une prise de conscience collective des limites de l’action communautaire sur les déchets. C’est « un mal pour un bien ». Notre mode de fonctionnement historique, construit autour d’une volonté d’autonomie dans le gestion des déchets, a atteint ses limites.

La situation « confortable » d’avoir un centre d’enfouissement a masqué la triste réalité des mauvais chiffres du tri sélectif sur notre territoire. En moyenne, nous trions seulement 42 kg par habitant et par an, très loin de la moyenne nationale à 68 kg ! Il nous faut désormais rattraper ce retard, particulièrement coûteux, en réduisant nos déchets ultimes non recyclables et en triant beaucoup plus… Nous avons aussi l’obligation de préserver les ressources de notre planète, qui ne sont pas infinies. Il en va de l’avenir des générations futures. Nous devons tous être mobilisés sur un objectif commun.

C’est pourquoi, Provence Verdon a adopté un Plan d’Actions Déchets ambitieux sur 3 ans, composé de 10 actions fortes, qui vise à redresser la barre d’ici 2020.

L’avenir passe par le tri sélectif

L'engagement de chacun en faveur du tri diffère : certains trient déjà, d’autres beaucoup moins ! Nous devons désormais faire passer ce message, et tous trier nos déchets. Nous devons tous devenir des ambassadeurs du tri !

L’avenir du territoire intercommunal passera par le tri sélectif. Moins de flux de déchets à enfouir, c’est aussi une durée de vie allongée pour le futur centre d’enfouissement. De plus, de nouvelles réglementations environnementales et et des pénalités financières conséquentes obligent les collectivités à mettre en œuvre des moyens importants pour augmenter le tri et limiter les volumes de déchets non triables à enfouir.

Le Syndicat mixte de la zone du Verdon et la Communauté de communes Provence Verdon ont déjà entrepris des actions (déploiement de points d’apport volontaire, modernisation des déchetteries, collaboration avec les territoires voisins, construction d’un nouveau casier d’enfouissement…), mais sans l’investissement de chaque habitant, elles resteront malheureusement insuffisantes.

Dans cette optique, il faut également rationaliser et améliorer l’action du délégataire, le Syndicat mixte de la Zone du Verdon, qui gère actuellement la collecte de l’ensemble des déchets et les 9 déchetteries du territoire intercommunal. Faute de ressources suffisantes, il n’a pu assurer la mission essentielle de sensibilisation sur l’ensemble des filières du tri sélectif. Tout en lui donnant les moyens d’assumer cette mission, les élus de Provence Verdon lui demandent de consentir un effort important sur son fonctionnement et d’améliorer significativement la qualité de son service de collecte.

Il ne s’agit pas de prévoir l’avenir, mais de le rendre possible. Le tri est l’affaire de tous et nous devons tous être mobilisés pour atteindre l’objectif réaliste que nous nous fixons : rattraper la moyenne nationale actuelle d’ici 2020, en passant de 42 à 68 kg de déchets triés par habitant et par an. Une personne produit en moyenne 500 kg de déchets tous flux confondus par an, la marge de progression est raisonnable. C’est l’objectif du PAD 2017-2020.