Accueil >Nous connaître > Budget > Quatre budgets

Quatre budgets

Budget général

Il est composé de deux sections:

  • une section de fonctionnement où sont portées les dépenses courantes de la collectivité (salaires, participations diverses, fonctionnement des locaux, …) et ses recettes (produit fiscal, dotation d’Etat, autres subventions)
 
  • une section d’investissement présentant les programmes d’actions engagés par la Communauté de communes comme la construction de crèches, l’aménagement de pistes forestières, les équipements touristiques etc. avec le montant des dépenses prévues et les subventions attendues pour les réaliser.


Un budget annexe pour le service des ordures ménagères

Dans ce budget, sont inscrits en dépense l’ensemble des frais lié au service de collecte et de traitement des déchets et en recette les paiements annuels de la Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (REOM).

La loi impose que ce budget soit équilibré sans subvention du budget général. Ainsi, l’ensemble des frais liés au service de collecte, de traitement des ordures ménagères, de collecte sélective et au réseau des déchetteries est couvert par la REOM payée par les usagers du service.


Un budget annexe pour la gestion du patrimoine immobilier d'entreprise de la Communauté de communes

Y sont inscrits les revenus des loyers des occupants des locaux, les frais divers liés au statut de propriétaire de la collectivité, les remboursements d’emprunt et les opérations d’investissement sur ces bâtiments.

A l’exception de dépenses d’investissement exceptionnelles, ce budget annexe doit s’équilibrer sans subvention du budget général par son acticité propre (loyers des locaux professionnels).


Un budget annexe pour la gestion du Réseau d’Intérêt Public numérique de la Communauté de communes

Ce budget est issu du programme d’investissement mené par la Communauté de communes Verdon Mont Major pour réaliser un réseau numérique local. Ce réseau a pour but de proposer une desserte numérique haut débit améliorée pour les zones géographiques éloignées des centres villages.

Y sont inscrits en dépense les charges d’entretien du réseau, la location de la fibre optique, en recette une partie des abonnements Internet à ce réseau.

A l’exception de dépenses d’investissement exceptionnelles, ce budget annexe doit s’équilibrer sans subvention du budget général par son acticité propre (une partie des abonnements mensuels des box).